1942 à nos identités perdues – Annie Convert – Librinova

Le Résumé

 

Bordeaux 1942, en acceptant de soigner des résistants, Lison, jeune infirmière, met le doigt dans un engrenage infernal.

Dénoncée, elle doit fuir, quitter la ville pour se réfugier auprès du maquis corrézien.

Comment va-t-elle s’adapter à sa nouvelle vie de guerrière ?

Comment survivre dans le froid, la crasse, la peur en étant traquée le ventre toujours vide ?

Venez combattre à ses côtés, plongez-vous dans le quotidien de quatre années terribles, entre hargne, peur mais aussi moments de joie, jusqu’au jour où…

Ce roman est inspiré d’une histoire vraie: celle de mon père.

Mon Avis

Ce premier roman de Annie Convert est tiré d’une histoire vraie: celle de son papa, ce qui apporte au roman une émotion particulière aux côtés de Lison qui part se battre pour sauver son pays, vivre dans la peur, le froid en ne sachant pas de quoi le lendemain sera fait.

J’ai pris un réel plaisir à me plonger dans la vie de cette combattante pendant ces trois années de guerre en n’oubliant pas que c’est grâce à des personnes comme cette héroïne, qui ont bravé leur peur que nous sommes aujourd’hui des hommes et des femmes libres. L’auteure leur rend ici un très bel hommage et nous rappelle que nul n’a le droit d’oublier ces héros !

Mêlant fiction et réalité, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Les chapitres sont courts et les pages défilent à une vitesse… Des actes de résistances en pleine campagne, au face à face avec un commandant SS à la « Kommandantur » en passant par un hôpital clandestin dans les grottes de Corrèze nous sommes plongés dans le quotidien difficile de Lison et de ses camarades face à la barbarie nazie.

S’appuyant sur des faits réels retrouvés dans les petits papiers de son père et sur un travail de recherche très approfondis ce livre mérite amplement sa place parmi les romans historique. Grâce à une jolie plume, l’auteure à réussi à glisser un peu de romance à son histoire, qui nous fait prendre conscience qu’en temps de guerre nous pouvons tout perdre en une fraction de seconde, ses amis, ses proches, ses biens.

Enfin, je remercie l’Auteur Annie Convert de m’avoir proposé de lui faire un retour sur son premier roman. En effet, étant un passionné de la 2nd guerre mondiale, je l’ai dévoré et il m’a rappelé que la vie est un bien précieux dont il faut prendre soin.

Merci à elle puis félicitations aussi à Philippe Meisburger auteur lui aussi pour cette magnifique couverture !

“1942 à nos identités perdues” d’Annie Convert

Librinova

Sortie le 24 Octobre 2019

Florian Allain

Mon nom est Florian Allain, je suis chroniqueur, interviewer, blogueur. Administrateur du groupe Facebook: "Auteurs, Blogueurs et Lecteurs: Même passion"

Laisser un commentaire