Lino, tout simplement – Souvenirs d’enfance et recettes de famille – Clélia Ventura – Robert Laffont

Le Résumé

Un livre d’amour et de gourmandise sur un des acteurs préférés des Français.

“En peu de mots. Ce livre n’est en fait qu’une simple lettre. Une lettre à mon père. Une lettre pour lui dire combien il me manque… Combien j’aimerais qu’il m’appelle pour me dire: “Allo…’ Juste “Allo’. Juste pour entendre: “La grosse, c’est papa… Tu fais quoi dimanche prochain ? Et moi de répondre: “Rien. Tout juste pour avoir le bonheur de me retrouver avec lui, à ses côtés. À sa table… à sa gauche… à ma place. Depuis toujours.”

Avec beaucoup d’émotion et de sensibilité, une des filles de Lino Ventura nous livre aujourd’hui les souvenirs de son enfance à côté de celui qui n’était pas seulement “le gorille”, “le tonton flingueur”, “l’aventurier”, “le silencieux”, mais aussi un merveilleux père, un ami fidèle et un formidable cuisinier. 

Pour compléter le portrait de cet amoureux de la vie, Clelia Ventura nous offre aussi quelques-unes des recettes de l’Italien gourmand qui aimait cuisiner avec talent, perfectionnisme et passion. Que ce soit à la table familiale, entouré d’amis, dans la maison de Saint-Cloud ou dans celles des vacances, au Cap-Ferret ou en Anjou, Lino voulait toujours que sa cuisine soit à son image : généreuse, simple, ensoleillée. Tout simplement…

Mon Avis

Qui mieux que la fille de Lino Ventura est la mieux placer pour nous dire qui était vraiment ce grand acteur français: Lino Ventura ? Franchement, personne !

Un livre coupé en 2 parties. La première est consacrée aux relations qu’avait Clelia avec son papa. On connaît tous l’acteur (35 ans de carrière, 75 films… Le parcours hors normes d’un petit italien devenu poid lourd du cinema francais) mais connaissez vous le papa et l’Homme qu’il était vraiment lorsque que là ce n’était pas du cinéma ?

Un livre avec une pincée d’anecdotes, une pointe d’humour et une poignée d’émotion. Une lecture qui laisse transparaitre l’amour, la vie et aussi le regret d’une fille d’avoir perdu son papa trop tôt… Un portrait tendre et plein de vérité de celui qui n’était pas seulement “Le gorille” ou “Le tonton flingueur” mais un merveilleux papa, un ami et un formidable cuisinier. J’ai eu l’honneur d’échanger et de discuter personnellement lors d’une rencontre avec l’auteure et j’ai bien retrouvé ses mots dit avec le coeur et tendresse qui se retrouve dans l’écriture, chose que j’ai particulièrement retrouvé et aimé.

Comme tous les papas, il pouvait des fois avoir des mots tendres, parfois des colères noires, mais c’était un acteur à la droiture exemplaire et un Homme au grand coeur. Lino était une force de la nature au regard d’enfant et l’auteure nous démontre ce côté inconnu de l’acteur. Beaucoup, beaucoup d’émotions.

Du marché à la cuisine mais pas celle des tontons flingueurs, jusqu’à l’assiette, vous saurez tous sur les secrets culinaires de l’acteur et de ce qu’il aimait préparer avec coeur, avec joie accompagné de sa maman et sa fille pour ensuite le partager dans sa maison de St-Cloud ou en vacances au Cap-Ferret ou en Anjou avec sa famille ou ses amis parmis lesquels on peut citer autour de la table quelques noms bien connus: Jean Gabin, Jacques Brel, Georges Brassens, Jean Carmet…

Entre les 2, vous retrouverez de très belles photographies souvent tirées de l’album familial particulièrement sensible et éclairant sur la stature de ce grand acteur, autant père que vedette de cinéma. Des documents émouvants.

Dans la seconde partie, pour accompagner ce beau portrait de l’italien gourmand, vous retrouverez les meilleures recettes qu’il aimait cuisiner avec talent, perfectionnisme et passion. Des entrées, des plats et des desserts tous appétissants les uns que les autres que je serais curieux de tester. Italien, il aimait les pâtes, elles vous sont parfois proposées cuisinés de plusieurs manières et bien appétissantes rien qu’à lire alors imaginez à manger…! Lino voulait toujours que sa cuisine soit à son image, c’est à dire généreuse, gaie et ensoleillé.

Bref, je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir cette lettre d’amour. J’ai passé un bon moment de lecture et vous l’aurez compris, ce n’est pas un livre comme on a déjà pu en voir sur la vie de l’acteur mais un témoignage du coeur de la part d’une enfant devenue adulte et qui donnerait tout pour partager juste 5min avec son papa pour entendre sa voix et juste lui dire “Je taime pepe” comme elle l’appelait ! Tout simplement.

Merci Clelia pour ce moment de partage ce fut très émouvant auprès de ton papa qui aurait fêter ses 100 ans cet automne !

Une des belles photographies tirées de l’album familial particulièrement sensible de ce grand acteur, autant père que vedette de cinéma !

« Lino, tout simplement – Souvenirs d’enfance et recettes de famille » de Clélia Ventura

Editions Robert Laffont

Sortie le Sortie le 07 Mai 2003

Florian Allain

Mon nom est Florian Allain et suis chroniqueur, interviewer, blogueur. Administrateur du groupe Facebook: "Auteurs, Blogueurs et Lecteurs du Sud"

Laisser un commentaire