Échange avec: Anne Sylvie Pinel / Auteure

Entretien avec Anne Sylvie Pinel auteure de « Il aura fallu une seconde » son premier roman.

Si ce premier roman se veut frais, énergisant, positif, il est aussi une source de réflexion et d’inspiration. C’est un roman initiatique pour ainsi dire, voué à éclairer ceux qui le lisent dans leur propre cheminement, du moins à les interroger dans leurs choix de vie.

Quand c’est le compagnon de l’auteure qui vous contacte pour vous faire découvrir le roman de sa femme, je me dis que si cela n’est pas un geste d’amour et de soutien… Je ferais donc comme promis une chronique prochainement sur ce roman mais en attendant je vous laisse découvrir qui est Anne Sylvie Pinel !

***

Anne-Sylvie Pinel, pouvez-vous nous dire qui êtes-vous ?

Je m’appelle Anne-Sylvie et j’ai toujours eu du mal à répondre à cette question ! Je suis multifacettes et je fais partie de ceux qui ne sont pas très adeptes des CDI et des étiquettes… J’ai été (entre autres) journaliste, danseuse, responsable éditoriale, institutrice, avant d’exercer à plein temps le métier dont j’ai toujours rêvé : écrivain.

Je viens de signer mon premier roman, Il aura fallu une seconde, une romance contemporaine teintée d’humour et de développement personnel que je vous invite à lire pour égayer vos soirées monautomnes !

Quel est votre style littéraire ?

J’écris des romans et des histoires pour enfants mais aussi des biographies: je prête ma plume à ceux et celles qui veulent faire un livre de leur histoire. Des personnes âgées qui veulent transmettre leurs mémoires, des personnes qui ont vécu des épreuves difficiles et veulent s’en libérer, des gens qui souhaitent exprimer leur vérité ou leurs sentiments… Une autre approche de l’écriture, au service de l’autre cette fois, non moins passionnante !

Pourquoi avoir choisi l’écriture ?

Il est des choses que l’on fait d’instinct sans se demander pourquoi on les fait ! L’écriture est pour moi un exutoire, un refuge, un plaisir, un besoin même. J’écris pour y voir plus clair, pour libérer mes émotions, pour créer du beau, du vrai, du profond, pour ne pas rester à la surface des choses, pour partager, pour ressentir.

J’écris car c’est ce qui me maintient en équilibre, affûte mon âme et mon regard, tisse du lien entre moi et le monde, sème de la poésie dans mon quotidien et celui de ceux pour qui j’écris. Et j’écris parce que j’aime ça, tout simplement !

Votre premier roman s’appelle « Il aura fallu une seconde ». En quelques mots de quoi parle t-il ?

Mon premier roman, Il aura fallu une seconde, est un feelgood book à la fois léger et profond, quelque part entre Grimaldi, Giordano, Gounelle et Lugand si je devais le mettre dans des cases… Il raconte le changement de vie de Léa, une jeune femme qui avait « tout » mais perd tous ses repères du jour au lendemain : son chéri, son job, son appart.

Seule face à elle-même, elle va devoir tout reconstruire… Sur le chemin de sa reconstruction, elle rencontre une femme aussi étonnante qu’inspirante, Carmen, une danseuse fantasque qui va lui ouvrir un autre regard sur les choses. Sa vie va alors prendre un tournant inattendu…

Selon vous, qu’est-ce qui le caractérise pour vos lecteurs?

Si ce premier roman se veut frais, énergisant, positif, il est aussi une source de réflexion et d’inspiration. Au fil des aventures de Léa et Carmen, se glissent des questionnements et réflexions sur l’amour, l’amitié, la liberté, le point de rencontre entre idéaux et réalité…

C’est un roman initiatique pour ainsi dire, voué à éclairer ceux qui le lisent dans leur propre cheminement, du moins à les interroger dans leurs choix de vie.

Avez vous eus à ce jour des retours sur ce 1er roman ?

Les premiers retours sont très positifs. Les lecteurs me disent être sortis boostés de leur lecture, je ne peux espérer meilleur compliment !

Avez-vous des projets ou des annonces à faire pour vos lecteurs ?

Suite aux nombreux retours positifs que j’ai reçus, j’envisage d’écrire la suite d’Il aura fallu une seconde et de poursuivre le récit des aventures de Léa et Carmen avec encore plus de peps et de surprises !

Je continue en parallèle à développer mon activité de biographe qui me passionne toujours plus.

Justement, comment puis-je prendre contact avec vous si je souhaite écrire mes mémoires ?

Vous pouvez me retrouver sur Facebook (Anne-Sylvie Pinel – auteur ) et Instagram (plume_de_vies), je suis ouverte à tout retour et échange ! Quant à ma casquette de biographe, c’est par ici si vous voulez en savoir plus: https://ecrivainbiographeparis.com/

Anne-Sylvie Pinel, merci beaucoup de m’avoir consacré du temps pour répondre à mes questions.

 

“Il aura fallu une seconde” de Anne-Sophie Pinel

Florian Allain

Mon nom est Florian Allain, je suis chroniqueur, interviewer, blogueur. Administrateur du groupe Facebook: "Auteurs, Blogueurs et Lecteurs: Même passion"

Laisser un commentaire