Échange avec : Jérôme Loubry / Auteur

Voici un entretien avec Jérôme Loubry auteur de 3 romans à succès dont « Les Refuges » aux éditions Calmann-Lévy élu « Prix du polar 2019 » et « Grand Prix de l’Iris Noir Bruxelles 2019 » que j’ai rencontré lors d’une séance de dédicaces à l’Espace Culturel Sormiou à Marseille le 27/10/2019.

entretien avec Jérôme Loubry auteur de 3 romans à succès dont « Les Refuges » aux éditions Calmann-Lévy élu « Prix du polar 2019 » et « Grand Prix de l’Iris Noir Bruxelles 2019 » que j’ai rencontré lors d’une séance de dédicaces à l’Espace Culturel Sormiou à Marseille le 27/10/2019.

Cet auteur est juste exceptionnel que ce soit en tant qu’écrivain mais aussi en tant qu’homme car ce que je retiens de notre rencontre est cette proximité qu’il a avec chaque lecteurs individuellement. Après avoir discuter avec un couple devant moi, il a pris le temps lors de notre face à face de me personnaliser non pas une mais 2 dédicaces…

En plus de me procurer son dernier ouvrage, il a eu cette si gentille intention de m’offrir son précédent roman « Le douzième chapitre » que je souhaitais avoir depuis quelques temps. Je le remercie vivement pour ce moment unique entre un lecteur et son auteur !

***

Jérôme Loubry, nous sommes presque voisin… Pouvez vous nous dire qui vous êtes ?

Je vis à Valensole et je suis écrivain depuis 2 ans.

Vous avez commencé l’écriture en voyageant et en écrivant des nouvelles, expliquez nous ?

J’ai travaillé en Angleterre, en Suisse, et tout en travaillant, j’écrivais des nouvelles que je gardais pour moi sans les faire lire à quiconque.

Après les nouvelles, comment vous est venue l’envie d’écrire des romans cette fois ?

Tout simplement par envie de peaufiner les histoires et les personnages, de leur créer des aventures plus structurées, plus complexes.

Avant de parler de votre dernier roman, parlons de vos 2 précédents ouvrages. 2 romans, 2 Prix en 2017 et 2018… Permettez moi de vous féliciter ! Expliquez nous comment ça s’est passé.

Tout s’est passé rapidement. En 2016 j’envoyais mon premier roman « Les chiens de Détroit » à une maison d’édition. Quinze jours après, je recevais une réponse positive et un rdv à Paris. Il est sorti en 2017 et depuis j’écris un roman par an, toujours chez Calmann-Levy.

On s’est rencontrés lors d’une séance de dédicace à Marseille pour votre nouveau roman « Les refuges » sorti le 04/09/2019 chez Calmann-Levy. Parlez nous de ce dernier ?

Les Refuges est un thriller psychologique dont on ne peut pas trop parler de risque de dévoiler un peu trop l’intrigue. Disons que l’histoire raconte ce qui peut nous arriver à tous, mais de manière originale et tortueuse.

Selon vous les 2 prix que vous avez reçu on t-il joué dans votre réflexion d’écriture de votre dernier roman ?

Je ne pense pas. Les prix, cela fait plaisir, nous motive à continuer mais sont oubliés dès lors que l’on commence un nouveau roman. À ce moment-là, tout est remis en jeu, on repart de zéro, avec nos incertitudes, nos doutes, et les prix ne sont alors qu’un lointain souvenir.

Vous avez participé à Cognac au « Festival du Polar » et là encore vous avez reçu le « Prix du polar 2019 ». Toutes mes félicitations ! Racontez nous ce bel événement…

Le salon du polar de Cognac est un salon à part. Il regroupe le cinéma, la télévision et la littérature. Il a une renommée nationale et l’obtenir est un gage de qualité.Je suis fier et très heureux de l’avoir obtenu au bout de trois romans, mon second, Le Douzième chapitre, était d’ailleurs en lice l’année dernière.

Après avoir rencontré vos lecteurs à Cognac et Marseille, vous vous êtes rendus à Bruxelles et vous avez remporté le « Grand Prix de l’Iris Noir Bruxelles 2019 » Quelle super nouvelle !!! Et maintenant quelle est votre prochaine destination et vos futurs projets gagnants ?

La prochaine destination est le célèbre salon de Brive. C’est un salon généraliste, pas uniquement polar, où les grands noms de la littérature se retrouvent. J’y vais comme un gamin, avec des étoiles plein les yeux de pouvoir rencontrer de grands écrivains. Ensuite il y aura le salon du Touquet où le Douzième chapitre est en lice pour le prix du polar.

Jérôme Loubry, que voulez dire à vos lecteurs qui vont vous lire ?

Merci, tout d’abord, et ensuite que j’espère que mes romans vont leur faire oublier, pour quelques heures, leur quotidien, qu’ils seront leurs refuges en quelque sorte.

Pour finir et vous félicitant pour tous vos prix, que retiendrez vous de notre rencontre dans la cité phocéenne lors de la dédicace de votre livre ?

Marseille est une ville que j’adore, pour différente raison, et le polar marseillais a longtemps eu ses lettres de noblesse dans les différents salons. Je rêve d’un véritable salon du polar dans cette ville qui le mériterait tant…

Jérôme Loubry, je vous remercie de m’avoir consacré du temps pour cet échange.

 

Florian Allain

Mon nom est Florian Allain, je suis chroniqueur, interviewer, blogueur. Administrateur du groupe Facebook: "Auteurs, Blogueurs et Lecteurs: Même passion"

Laisser un commentaire